Un choix de 8 spécialités

Automatique et Electronique Industrielle (AEI) 

Elle forme des ingénieurs dans des domaines liés au contrôle de processus, à l’automatisation et à la robotisation des systèmes industriels ; l’accent est mis sur la maîtrise de l’énergie électrique.
Les enseignements sont centrés sur deux pôles complémentaires :

  • Le Pôle Contrôle : électronique et informatique industrielle, asservisements numériques, commande avançée, diagnostic
  • Le Pôle  Actionneur : machines électriques, électronique de puissance, maîtrise de la qualité de l’énergie, capteurs.

 

La pluridisciplinarité de cette formation apporte aux futurs ingénieurs électroniciens des compétences pour concevoir et réaliser l’automatisation de systèmes industriels complexes, tant du côté électronique et logiciel de commande que du côté puissance et actionneurs.

 

Électronique de Systèmes de Communication (ESC)

Cette option permet aux étudiants de compléter leur formation générale par une formation approfondie dans le domaine de l’analogique. Une compétence toute particulière en micro-ondes, antennes et télécommunications optiques est obtenue à l’issue de ce cycle. Ainsi les méthodes acquises pourront être mises à profit dans des domaines où des dispositifs de l’électronique analogique sont utilisés.
Domaines d’applications : les télécommunications par voie hertzienne, les radiocommunications, le réseau de télécommunications (couche physique), la compatibilité électromagnétique, la mise en œuvre de capteurs (électromagnétiques, optiques ou à ultrasons), ou de circuits intégrés analogiques.

 

Electronique, Instrumentation et Biosciences (EIB)

L'objectif de l'option EIB est de former des ingénieurs capables de concevoir une chaîne d'instrumentation dans son intégralité (du capteur au
signal conditionné), avec deux grands domaines d'application : la mesure industrielle et les biotechnologies. La formation repose sur trois domaines principaux de compétences : acquisition des données, traitement du signal et connaissances en biosciences. L'acquisition du signal englobe l'étude des capteurs, leur conditionnement ainsi que la récupération des données brutes via un terminal (ordinateur, smartphone) ou un réseau. Le traitement numérique des données reçues reposent sur des méthodes globales ou plus ciblées, appliquées à différents types de signaux tels que les signaux physiologiques ou les images. Enfin la partie médicale et biotechnologique se concentre sur les méthodes d'acquisition spécifiques (paramètres physiologiques, imagerie médicale...), ainsi que les problématiques d'actualité auxquelles elles sont confrontées. Cette ouverture permet non seulement aux ingénieurs qui le souhaitent d’être un acteur dans les biotechnologies de demain, mais la pluridisciplinarité des compétences acquises est également un atout dans de nombreux domaines de l’industrie ou de la recherche.

 

Electronique et Systèmes Embarqués (ESE)

Cette option forme à la conception d’un système électronique complet, mettant en oeuvre de la mesure, de l’acquisition, du traitement, de la communication, des algorithmes de commande, éventuellement associé à un noyau réel.
C’est donc un système comportant aussi bien de l’électronique analogique et numérique, sans oublier le logiciel en adéquation avec le matériel.
L’application privilégiée concerne les systèmes embarqués, que ce soit dans l’automobile, l’aéronautique, le médical, le ferroviaire, les télécommunications ou l’électronique grand public.

 

Informatique et Systèmes (IS)

Cette option apporte aux élèves ingénieurs une solide formation en informatique. Elle va leur permettre de gérer et de maîtriser des projets et applications en informatique industrielle.
Une partie des enseignements est consacrée à l’étude des architectures de machines, aux systèmes d’exploitation et aux communications entre machines.
L’autre partie est consacrée à l’étude et à l’expérimentation de nouvelles techniques dans les sciences cognitives, du traitement d’images et de la reconnaissance des formes.

 

Mécatronique et Systèmes Complexes (MSC)

Cette option forme des ingénieurs à la gestion d’un projet de conception d'un système mécatronique. Pour cela, ils doivent être capables de spécifier, de modéliser et d'analyser un système caractérisé par l'utilisation simultanée des techniques issues de la mécanique, de l'électronique et de l'informatique.
Les suspensions actives, les véhicules à guidage automatique, les caméscopes sont le résultat d'une démarche mécatronique.
L'enseignement scientifique est partagé en quatre modules :

  • spécification et modélisation d'un système mécatronique,
  • mécanique,
  • électronique,
  • informatique industrielle.


Cette option est issue d'une collaboration avec l'Institut Supérieur de Mécanique de Paris (Supméca), et regroupe des élèves des deux établissements.

 

Réseaux et Télécommunications (RT)

Cette option permet l’acquisition des concepts et des outils utilisés dans la conception, la mise en oeuvre et l’exploitation des systèmes de télécommunications. Elle forme également à concevoir des architectures de réseaux.
La partie “Télécommunications” couvre les méthodes de codage et de transport de l’information depuis les systèmes classiques jusqu’aux systèmes de nouvelle génération en s’appuyant sur les connaissances générales en transmission et en traitement du signal.
Les connaissances acquises dans ce domaine doivent permettre l’analyse du fonctionnement d’un système concret, l’évaluation de ses performances et la mise en oeuvre des moyens de mesure correspondants.
La partie “Réseaux” couvre l’analyse des principaux types de protocoles, les différents profils LAN/WAN, les solutions technologiques, l’offre actuelle des opérateurs ainsi qu’une approche des méthodes et outils permettant d’évaluer les performances d’un réseau ou d’en administrer le fonctionnement.
Elle leur permet de concevoir des architectures de réseaux et d’en maîtriser le dimensionnement.

 

Systèmes Multimédia (SyM)

Le développement de systèmes multimédia, incluant sons, paroles, images et vidéos requiert des compétences transversales en traitement de signal, transmission via des réseaux de télécommunication et conception de systèmes embarqués. Cette option a pour but de former des ingénieurs électroniciens capables de maîtriser le traitement de flux audio et vidéo et de concevoir l'ensemble d'une chaîne de transmission, à savoir pré-traitements, encodage, transmission avec ou sans fil, réception, décodage, décompression, post-traitements et analyse de contenu.
Les modules permettront d'acquérir une connaissance approfondie des principes et techniques pour le traitement numérique du signal
et le traitement de l'information. Les algorithmes et standards spécifiques à la transmission via les réseaux de télécommunication et aux traitements des signaux multimédia, audio et vidéo seront présentés et étudiés dans le cadre d'application variées. La conception de systèmes sur plate-forme FPGA et DSP permettra d'aborder une approche système pour la mise en oeuvre matérielle d'algorithmes temps réel et pour le déploiement d'application multimédia sur plate-forme embarquée.