Le laboratoire QUARTZ a développé récemment un environnement de test afin d’améliorer les performances des véhicules électriques.

Aujourd’hui, l’autonomie des batteries qui équipent la majorité des véhicules est de l’ordre de 100 km. Une utilisation sur des longues distances nécessite donc des arrêts fréquents à des bornes qui seraient installées sur les autoroutes et les infrastructures urbaines. Cette solution entrainerait toutefois de nombreux autres problèmes d’attente et 'approvisionnement.

A l’heure de plus en plus de conducteurs optent pour des motorisations électriques ou hybrides, les équipes de Recherche travaillent sur des avancées qui permettraient de recharger les batteries de ces véhicules par induction alors qu’elles sont en train de rouler.

Le laboratoire Quartz au sein de l’ECAM-EPMI a mis au point un système de route dynamique permettant des puissances de l’ordre de 3 à 30kW avec un rendement très élevé, pouvant atteindre 92%.

pdf Plateforme TESLA : l’avenir de la voiture électrique en test pdf, 269.16 Ko