Une compétition inter-écoles qui réunit fonction de hachage, craquage d’algorithmes, épreuve de chimie et course d’obstacle ?



Oui, ça existe, et nos étudiants-ingénieurs étaient de la partie !


La 5e édition du Tournoi de Renseignement et d’Analyse de CentraleSupélec (TRACS) a eu lieu le 2 décembre dernier.

C’est une compétition de data science, de sécurité et de cryptanalyse organisée conjointement par ViaRézo et la DGSE - Direction Générale de la Sécurité Extérieure



Guillaume Champtoussel raconte son expérience aux côtés de ses coéquipiers - Ulysse CambierNordine L.Solène Cerpac et Mihaela Dimitrova



« Le top départ est donné à 9h30. C’est parti pour 12h de problèmes à résoudre !

Je choisis la fonction de hachage, le générateur de clé puis un algorithme à craquer afin de lire un mail crypté.



A deux reprises, nous sommes interrompus dans nos tâches pour une épreuve surprise :

  • Test physique : une course d’obstacle lestée et tirs de précision. Nous sortons sans faute avec un temps convenable (seule ma précision au tir est douteuse !).
  • Exercice de chimie : récupération d'empreintes et identification de poisons, suivi d'une fouille express d'un bureau pour trouver un mot de passe.


Résultat des courses : nous récoltons 283 points et obtenons la 43e place du classement sur plus de 80 équipes !
 

C’était un vrai challenge et nous sommes fiers des résultats obtenus ! »


Une école d’ingénieur qui réunit un enseignement généraliste, une expertise en électronique, le développement des soft skills, un goût prononcé pour les défis, les robots, les fusées, l’IA, l’informatique, les télécommunications et des aventures associatives ?

Oui ça existe, et nos étudiants-ingénieurs en font partie !



Encore bravo à toute l'équipe !